Soyons dignes, soyons patriotes, soyons Français..”
Nicolas Sarkozy
Richard Mallié

Votre député Richard Mallié, 1er questeur de l'Assemblée Nationale
Richard Mallié   Action parlementaire & Bilan   Bilan  Richard Mallié : 5 ans de mandat (2002 - 2007) - Bilan chiffré
Richard Mallié : 5 ans de mandat (2002 - 2007) - Bilan chiffré

En 2002, Richard Mallié devenait le Député de la 10ème circonscription. En 5 ans, un gros travail a été accompli sur le terrain, aussi bien qu'à l'Assemblée. 

Richard Mallié s’est fortement impliqué dans le travail parlementaire :

 

·         Secrétaire de l’Assemblée Nationale

 

·         Président du groupe d'études parlementaire sur les professions de santé

 

·         Membre de la commission des finances

 

·         Vice-Président du groupe d'études sur les professions libérales

 

·         Secrétaire du groupe d'études sur la sécurité intérieure

 

Les résultats sont concrets et tangibles ...

 

o    329 propositions de lois (par comparaison, de 1997 à 2002 son prédécesseur Roger MEÏ n’a travaillé que sur 51 propositions de loi, dont une seule dont il était l’auteur…).

 

o   527 questions au Gouvernement

 

o   611 amendements déposés

 

o    252 interventions en séance depuis janvier 2004

 

o    6 Rapports parlementaires

 

o    5 573 personnes ont été reçues par le Député et ses collaborateurs ;

 

o    plus de 20 600 courriers, interventions réalisés ; des dizaines de dossiers réglés ;

 

o    1 300 déplacements sur le terrain dans l’ensemble des 18 communes de la 10ème circonscription, en moyenne 5 par semaine

 

o    Une lettre d’information « Actions concrètes », diffusée dans la circonscription, qui fait le point sans complaisance  tous les 2 mois sur l’action du député ;

 

o    Un site internet www.depute-mallie.com très actif avec une moyenne de 7000 connexions par mois et des sondages en ligne qui connaissent un succès important

 

Un travail reconnu

 

> Richard Mallié a été désigné « député le plus actif de France » par l’Express [  voir le reportage de France3]

Vincent NOUZILLE, journalisteVincent NOUZILLE, journaliste (Express, Fayard) écrit à son sujet  : « Il apparaît que vous êtes le député le plus actif, que ce soit en séance publique ou sur des textes de lois sur des thèmes très variés (par exemple pour créer un ordre national pour les infirmiers). J'ai aussi cru comprendre que vos diverses prises de positions, que ce soit sur EDF ou sur la Turquie, vous valent de nombreuses sollicitations et ont provoqué quelques réactions, et mêmes des envahissements de vos locaux... »


> Richard Mallié a été élu Secrétaire de l'Assemblée Nationale.

Le 4  octobre 2005, Richard Mallié a pris ses fonctions de Secrétaire de l'Assemblée. Il fait donc parti des 22 Députés qui composent le Bureau de l'Assemblée et qui entourent le Président, Jean-Louis Debré. Visiblement très touché par la confiance que lui témoignent ainsi ses collègues, Richard Mallié a réagi en déclarant : "je vois dans cette élection une certaine reconnaissance du travail parlementaire accompli depuis 3 ans, cela fait chaud au cœur. Je tiens vraiment à y associer toute mon équipe".

> Le groupe d'étude parlementaire sur les professions de santé, que préside Richard Mallié, a été classé « 1er » parmi les 129 groupes d’études que comporte l’Assemblée, pour son importance et la régularité de son travail.

> Richard Mallié a été nommé « parlementaire en mission » par le Premier ministre concernant la situation économique du réseau des buralistes.

Au cours de ses 6 mois de travaux, à raison, en moyenne, de deux jours de déplacements hebdomadaires, Richard Mallié a donc été à la rencontre de plus de 120 buralistes dans 15 départements différents

Lundi 4 décembre 2006, Richard Mallié a remis au Premier Ministre son rapport pour la mission qui lui avait été confié. Un rapport de 64 pages, très dense, pétri de la réalité du terrain. Richard Mallié fait 30 propositions, concrètes, précises (en ligne sur www.depute-mallie.com)


… dans des conditions parfois difficiles

 

Depuis son ouverture, le cabinet parlementaire de Richard Mallié a été violement pris pour cible à plusieurs reprises. La dernière en date était le mardi 11 avril 2006

Sans compter des « envahissements » réguliers par des pseudos « syndicalistes » (toujours les mêmes) en mal d'existence médiatique

Un tracteur volé au fond de la Mine avait été jeté contre la devanture du Cabinet et a entièrement pénétré dans le local, détruisant tout sur son passage> Vendredi 31 janvier 2003, un commando d’individus cagoulés s’était attaqué au Cabinet Parlementaire de Richard Mallié, Député et Conseiller Général de Gardanne.

Un tracteur volé au fond de la Mine avait été jeté contre la devanture du Cabinet et a entièrement pénétré dans le local, détruisant tout sur son passage. Les collaborateurs de Richard Mallié, présents à ce moment, n’avaient même pas eu le temps de sortir et n’ont eu la vie sauve qu’en se jetant contre un mur.


> Mardi 29 juin 2004, le Cabinet parlementaire de Richard Mallié a été une nouvelle fois pris pour cible par des « actions syndicales ». Pourtant, Richard Mallié et son équipe avaient reçu à trois reprises des délégations syndicales semaines précédentes.


Les volets de l’entrée du Cabinet parlementaire avait été condamnés par sept planches de 3 centimètres d’épaisseur, très bien fixées par des dizaines de vis de 10cm de long.


> Mardi 11 avril 2006, de vaillants « syndicalistes » ont arraché le compteur EDF du cabinet parlementaire, en coupant les fils à ras du mur, en laissant le tout sous tension. L'endroit a été généreusement recouvert d'autocollants portants la mention « le député UMP, Richard Mallié nuit gravement à votre facture et aux services publics ».